images

 

Nous sommes partis de la maison de bonne heure, il faisait nuit, je me disais qu'on allait arrivé beaucoup trop tôt mais s'était sans compter sur les gros bouchons que nous avons eu tout au long des 35 km, nous avons mis 2h1/2 pour faire la route.

Plus l'heure avancée plus je m'énervais et comme j'ai toujours un truc qui ne va pas, voilà il m'arrive que j'ai envie de faire pipi, mais très pressée. Mais on avance comme un escargot. Je me disais que se serait bête si j'arrivais toute mouillée.

pipi_1A un moment je me suis trouvée un peu mal, je me voyais qu'on aurait dû appeler une ambulance pour que je puisse passé le plus vite possible pour assouvir mon besoin. J'ai vu l'heure de mon rendez vous arrivé et dépassé et on était pas encore arrivé. J'en avais plus que marre, énervée, stressée et mon mari qui disait tanpis si on nous accepte pas. Oh !!!!Non, mon dieu j'espère que l'on va m'accepter quand même.

On est enfin arrivé dans le parking souterrain au 4 ème sous sol où on doit encore trouvé une place. Nous garer et préparer le fauteuil pour madame et mon envie est toujours là, nous devons passé quelques portes pour trouver enfin les ascenseurs.

Le temps encore de trouver le service, enfin on arrive, nous sommes arrivés 1/2 h plus tard que le rendez vous. Ouf !!! Sa passe, on fait les papiers et enfin je trouve les toilettes libres . Quel soulagement.

L'anesthésiste me recoit, il a mon très grand dossier, il me pose quelques questions, il écrit et il me dit je vois que vous n'avez pas passé d'électrocardiogramme, vous allez en passé un tout à l'heure.

Une dame très gentille vient me chercher pour faire cet examen et faire une prise de sang, cela n'a pas été long. j'attends un peu et elle me dit tout est Ok pour l'opération.

Avant de repartir encore une envie de faire pipi, décidément cela doit être le stress qui me fait cela. Direction les toilettes et finalement l'envie m'est passée. En voyant et en sentant . 

4cf378b6556e074b936e053f491bcd9aespa0242Le seul WC était dans un état un peu comme cela sans papier, avec du caca sur le sol et partout dans la cuvette. Une dame était là à s'essuyer les mains, je ne lui ai rien dit puisque je pense qu'elle était un peu dérangée, en bretagne on dit qu'on est pas née de la première semaine.

Du coup on est descendu jusqu'aux admissions pour donner mes papiers et comme cela, pour mon entrée à l'hôpital, je devrais juste récupérer mon dossier aux admissions.

Pour le retour, plus de bouchons dans l'autre sens, tant mieux. S'est quand même stressant. 

Excusez moi pour la photo, mais je ne cache rien.