imagesVoici l'endroit où j'ai été passé mon séjour de 8 jours pour mon opération de la sleeve. Je devais subir un by-pass et le chirurgien m'a dit ses raisons pour ne pas me faire cette opération. Trop de contraintes et ma foi je suis contente finalement d'avoir eu une sleeve.

Mon arrivée dans ma chambre n° 15 au 9 ème étage , déçue, celle ci n'était pas une chambre très claire et elle était vieille d'aspect,Les murs étaient écaillés, la salle de bain pas terrible non plus, un wc  pas très propre, un lavabo pour deux où nous avons chacune une cuvette accrochée au mur numérotée à celle de notre lit, puisque il n'y avait pas de bouchon au lavabo. J'ai eu envie de m'enfuir de cette ambiance, cela commençait mal.

Il a bien fallut pourtant m'y installer et déjà les infirmières ou aide soignantes arrivées avec thermomètre, tensiomètre, rasoir. Me voilà donc en chemise de nuit. Le soir j'ai eu droit à un bouillon, une ration de poisson à laquelle je n'ai mangé qu'un tout petit bout et une purée, le dessert un yaourt.

Le lendemain vers 6 heures du matin, branle bas de combat, une douche non pas à la bétadine mais avec un savon liquide, il fallait que je mette ma petite blouse en papier marine et rien d'autre. Je me suis installée dans mon lit et j'ai attendu les brancardiers. Ceux ci sont venus à deux, je leur ai demandé où se trouvait la salle d'opération, un des deux m'a répondu à la cave aux oubliettes.

Me voilà arrivée dans une sorte de salle d'attente où se trouvaient d'autres lits avec leurs patients qui attendaient aussi leur tour.

J'ai vu plusieurs personnes passés vêtus de vêtements bleu ou vert qui passaient et repassaient, on est venu me poser quelques questions et j'ai encore attendue.

On est venu chercher quelques lits, et enfin s'était mon tour, j'arrive en salle d'opération, j'ai été impressionnée cela faisait 40 ans que je ne m'étais pas fait opérée. Il a fallut passé de mon lit sur une table très étroite et dure. L'ansthésiste me tapotait la main avec vigueur pour me poser la perfusion, il ne devait pas trouver de veine parce que j'ai senti plusieurs piqûres, puis tout est allé vite et quelques temps après je me suis trouvée en salle de réveil.

Je ne savais plus quel jour on était ni quelle heure, je ne me souviens plus si j'avais mal, mais j'avais des perfusions et des choses aux mollets qui se gonflaient et dégonflaient, à la fin cela me grattaient.

Me voilà donc avec un BB estomac.