téléchargementVoici donc l'opération que j'ai subis. Dans les réunions où j'ai été on nous parlait de la perte de poids, des aliments dont on pourrait se nourrir mais jamais on a parlé des malaises tels que j'ai eu.

Arrivée à la maison, je ne sais pas si j'ai eu peur de la nourriture mais je me suis mise à vomir, je ne pouvais rien avaler que se soit liquide, en purée ou en morceau tout me dégouter. J'étais tellement mal que mon mari a appelé le chirurgien qui m'a demandé si je voulais revenir à l'hôpital. J'ai répondu OUI.

Je suis partie sans être peignée, je n'avais plus de force pour le faire, m'habiller, cela a été la galère et je suis partie en chausson. Mon mari a dû me tenir pour descendre les marches d'escalier. Je grelottais.

Nous sommes arrivée aux urgences où j'ai dû attendre des heures avant d'être appelé enfin.

J'ai attendu dans une salle sur un brancard, on m'avait donné un harricot pour vomir.

Puis j'ai passé un scanner avec une perfusion pour l'iode qui nous chauffe tout l'intérieur, drôle d'impression, ensuite on m'avait dit de m'assoir et j'ai dû boire un verre qui est tout repartit aussitôt tout sur l'appareil. Mais bon, on a vu que mon estomac était bien.

 

15

 

Ensuite j'ai attendu des heures pour qu'on me monte dans une chambre.

Ma voisine de chambre n'était pas très sympa, elle m'a fait tout un discours sur le WC qu'elle appelait le popot. Comment le nettoyer comme ci je ne le savais pas. La nuit, elle n'arrêtait pas de grignoter et de faire les 100 pas à travers la chambre avec des chaussons à talon, + sa télé qu'elle allumait, énervante surtout que j'étais pas bien. Quand les médecins venaient le matin, il fallait qu'elle sache tout en détails sur se qu'elle avait, quand elle est partie, j'étais contente mais après j'ai eu une dame qui parlait pas le français, heureusement qu'elle n'est pas restée longtemps. 

Un autre examen que j'ai du faire s'est le TOGD après avoir absorbé un liquide vert avec un gout anisé que j'ai aussitôt  vomis, on m'a fait une radio de l'estomac. Comme effet indésirable quelques minutes après être remontée dans ma chambre de la diarrhée toute verte et celà pendant presque une semaine et cela malgré que j'avais vomis le demi verre.

11077912_736201776487701_683198589_n

 

Quand je voyais mon plateau repas arrivé, j'avais des nausées en voyant le yaourt, le pot de compote, le bouillon qu'il fallait mélanger avec une bouillie toute marron qui me faisait dégout, je ne mangeais rien, le plateau repartait avec les pots plein.

Un autre examen que j'ai subis une fibroscopie sans être endormie, tellement j'avais de nausées et vomissements que la dame qui allait faire la radio, se demandait si elle aurait pu faire cette radio, J'ai eu très mal, cela n'a pas durer trop longtemps mais s'était très désagréable.

J'ai pû repartir à la maison mais toujours avec mes vomissements, en fait on n'avait vu que mon estomac.

Ensuite j'ai attrapé une bronchite, je suis allée chez mon médecin sans force avec des vertiges pas possible. Mon médecin m'a parlé d'anorexie, cela m'a fait peur et j'ai commencé à manger un tout petit peu, comme un moineau. Mon mari m'achète des yaourts à boire, sa passe bien.La soupe aux vermicelles, du cacao maigre le matin et au goûter.

Mon repas de ce midi, je suis contente puisque j'ai réussis à finir mon assiette, s'est rare, 1 heure après j'ai mangé un yaourt à la framboise.

IMG_2701

 

Puis j'ai mon ventre qui n'arrête pas de glousser et avec cela j'ai des selles toutes liquides.A la fin de la semaine je dois aller voir mon médecin avec mes résultats d'analyses de sang, j'espère qu'il me donnera quelque chose pour me remonter parce que là je suis encore très faible.